L’impact du smartphone sur le dérèglement climatique

Une étude conduite par des chercheurs de l’université canadienne McMaster a en effet révélé que d’ici 20 ans, la part des technologies de l’information et de la communication pourrait atteindre jusqu’à 14 % de la totalité des émissions de gaz à effet de serre.

Si les ventes de téléphones portables par millions à l’échelle mondiale ont de quoi satisfaire les opérateurs, notre planète, elle, se désole. Car contrairement à leur impact sur la santé qui divise encore les scientifiques, l’impact des smartphones sur l’environnement ne laisse plus de place à l’interprétation. Malgré leur petite dimension, les téléphones portables dernier cri sont de gros consommateurs d’énergie et de matériaux rares ou toxiques.

7sur7.be – Février 2018

Smartphone reconditionné : un marché 100% écologique qui fait l’affaire du consommateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer Mon panier
Fermer Favoris
Vu Recemment Close
Fermer

Fermer
Navigation
Categories